biologie moléculaire

La biologie moléculaire enfin au service de l'agriculture


Avec BaaS, la biologie moléculaire n'est plus réservée aux instituts de recherche. Nous vous donnons accès aux dernières technologies de biologie moléculaire pour une analyse fine des pathogènes et des résistances affectant spécifiquement vos cultures.

Nos outils identifient avec précision les espèces et les souches de bio-agresseurs (virus, champignons, bactéries, insectes, nématodes, adventices) infectant vos cultures pour déterminer l'itinéraire technique le plus approprié.

Notre but : maintenir un haut niveau de productivité chez nos clients grâce à une utilisation ciblée des pesticides


Mieux combattre les ennemis de vos cultures grâce à leur ADN

L'ADN permet d'identifier les virus, champignons, insectes et mauvaises herbes et de quantifier leur niveaux de résistances contre une grande gamme de pesticides : SDHI, IDM/DMI, Benzamides, CAA, OSBPI, Zoxamide, QiI, QoI, QioI, ALS, ...

Comment ça marche ?

C'est très simple, il vous suffit d'envoyer à notre laboratoire du matériel végétal infecté (feuilles, tiges, racines, fruits) ou du substrat provenant de vos parcelles. Nous nous chargeons ensuite d'extraire l'ADN contenu dans vos échantillons et de l'analyser pour répondre à trois questions essentielles dans la lutte contre les bio-agresseurs :

Avec quoi traiter ?

Le fait de connaître les espèces, les souches ou les résistances présentes dans vos cultures vous permet de mettre en place des itinéraires techniques ciblés et adaptés afin d'optimiser votre productivité tout en économisant sur l'achat de pesticides devenus inefficaces.

Quand traiter ?

Nos outils détectent la présence d'agents infectieux avant même que les symptômes soient visibles au champ. Ainsi, vous pouvez connaître les niveaux de pression parasitaire dans vos parcelles aux moments clefs de la saison pour synchroniser vos traitements en fonction du risque infectieux.

Où traiter ?

Notre approche géolocalisée vous informe sur le statut épidémiologique au sein de chacune de vos parcelles pour un suivi encore plus fin des dynamiques épidémiologiques afin d'apporter un diagnostic à la carte à l'échelle de la parcelle.